Vous êtes ici

La mobilité

Enjeux

 
Les transports en commun, la place du piéton, des vélos et la maîtrise de la voiture sont une des grandes priorités de la démarche "Quartiers Libres".
Ces sujets sont au cœur des attentes des habitants, exprimées lors des temps de concertation sur "Quartiers Libres" dès 2014. Des accents particuliers concernent l’offre en transports collectifs (bus et tram / métro), le réseau cyclable, ou encore l’aménagement des tunnels qui franchissent le faisceau ferré.

Après 20 ans de valorisation de l’hypercentre qui impliquaient notamment une forte action sur les transports, il est maintenant le moment d’étendre la logique sur les autres quartiers du Grand Centre-Ville.
La Belle de Mai se trouve dans une situation d’enclavement particulier, à l’ombre de la gare et isolée de son contexte par les grandes infrastructures routières et ferroviaires qui la bordent tout azimut. Les enjeux sont multiples:
  • accéder à la gare et à l’hypercentre, à Euromed, aux quartiers voisins au Nord et à l’Est, aux équipements culturels, de formation et aux pôles économiques
  • améliorer les conditions pour les piétons et les cyclistes et compléter le maillage de parcours
  • améliorer la desserte du territoire en transports collectifs et les conditions de circulation."

L’espace public, une ressource précieuse

 
Dans une ville où l’espace public est précieux, et plus encore dans un quartier comme la Belle de Mai, les logiques habituelles de séparation entre voitures, piétons et vélos sont à adapter.
Dans "Quartiers Libres", l’objectif est de travailler des nouvelles manières de faire.

Comment améliorer les conditions de déplacement pour tous les usagers dans un espace aujourd’hui occupé principalement par les voitures ?

Il est indispensable d’agir en même temps sur tous les modes de déplacement, tous les besoins, et sur les comportements: améliorer les conditions pour les transports collectifs et les piétons et cycles, mais aussi continuer à garantir l’accès des voitures au quartier.
L’enjeu est la suppression des traversées de véhicule de l’extérieur par la Belle de Mai, ainsi que l’effet d’aubaine créé par la présence de nombreuses places de stationnement non réglementées à proximité de la gare. Ces actions doivent permettre de gagner de l’espace public pour la vie du quartier et de limiter le stationnement dans l’espace urbain.

Démarches en cours

 
Une étude mobilité à l’échelle des "Quartiers Libres" a été lancée pour concrétiser les propositions issues du dialogue compétitif.

Des sujets spécifiques concernent :
  • la couverture de l’ensemble du territoire par une offre de transport collectif structurant (bus interquartiers, tram, métro) qui relie le quartier au reste de la ville
  • l’insertion potentielle d’une ligne de tram sur le boulevard National
  • la réorganisation du réseau des rues pour faciliter les mouvements dans le quartier, mais dissuader le transit
  • la redistribution de l’espace public pour ouvrir les parcours piétons et cyclables.


L’étude se déroulant en parallèle de diverses études de mobilité à l’échelle de la ville et de la métropole, les propositions sont très vite intégrées dans les processus décisionnels et seront ainsi inscrites dans les programmes comme par exemple le Plan de Déplacements Urbains.

Concertation

 
Retrouver les comptes-rendus et les présentations ci-dessous :
 

Une restitution aura lieu à l'automne 2018.

 

Photo © Güller Güller / TVK, mrs Partners

 

 

 

Réseaux sociaux

 

  Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet