Vous êtes ici

Les écoles

Enjeux

 
Le niveau d’équipement scolaire sur le périmètre "Quartiers Libres" peut être amélioré. Les élèves sont toujours plus nombreux tous les ans, des classes sont rajoutées (25 classes entre 2006 et 2017 pour +24% d’élèves), et trois équipements provisoires ont été ouverts au cours des dernières années sur cet arrondissement, au coup par coup pour répondre à l’urgence des besoins.

Les ouvertures de classes ont permis de maintenir les effectifs des élèves en moyenne à 25 enfants par classe en maternelle et en primaire. Mais certaines écoles sont à la limite de leurs capacités. D’ici à 2022, il faudra ouvrir encore 17 classes supplémentaires pour faire face à l’accroissement de population attendu. Ce secteur est depuis quelques années engagé dans une dynamique de projets importante avec des nouveaux logements attendus au cours des prochaines années.

Démarches en cours

 
Vu ces enjeux, les attendus de la démarche "Quartiers Libres" sont clairs: se donner un coup d’avance, passer des actions “au coup par coup” actuel à une démarche proactive dans la réalisation de l’offre scolaire, pour avancer sereinement sur la définition du projet urbain. Cela implique un travail à deux niveaux:
  • mieux connaître et anticiper les besoins émergents
  • réaliser dès aujourd’hui de nouvelles offres qualitatives, bien situées dans les quartiers pour absorber la demande des prochaines années, et améliorer les conditions de fonctionnement et d’itinéraires scolaires dans les écoles existantes.

Pour mieux anticiper les besoins scolaires localisés à l’échelle du projet et plus globalement du 3e arrondissement, une démarche prospective est mise en place intégrant les projets résidentiels et les évolutions socio-démographiques. Elle ambitionne de doter le territoire du 3e arrondissement d’un outil pour anticiper les situations de pression scolaire qui pourraient émerger, et prévoir les écoles, les espaces sportifs et culturels, bibliothèques, équipements petite enfance nécessaires.   

En parallèle à cette démarche, les projets pour deux nouvelles écoles au sein du secteur se concrétisent: le nouveau groupe scolaire Marceau sur le site des casernes permettra d’accueillir 20 classes dans une école neuve qui remplacera l’école provisoire Bugeaud à sa livraison prévue en 2021 (calendrier provisoire), et un groupe scolaire rue Loubon (emplacement précis, taille et horizon de livraison en cours de définition). La démarche de prospective scolaire permettra de comprendre à quel degré ces deux projets, ainsi que des actions complémentaires sur les écoles existantes, suffiront ou non pour remplacer les écoles provisoires au sein du quartier et pour soulager durablement les écoles actuellement saturées.

La Concertation

 
Pour les diverses études au sujet scolaire, la Ville de Marseille envisage la mise en place d’un groupe de suivi permanent constitué de représentants de la communauté éducative. Les premiers pas ont été faits avec deux ateliers de concertation, organisés dans la phase de programmation du groupe scolaire Marceau, avec les enseignants et directeurs d’écoles d’une part, et avec des représentants de parents d’élèves d’autre part.
 



Photo en-tête :  © Güller Güller / TVK
Shéma : © Alphaville

 

Réseaux sociaux

 

  Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet